MON COMPTE

 
   

INSTRUCTIONS AUX AUTEURS


La revue algérienne de médecine interne (RAMI) est l’organe officiel de la société algérienne de médecine interne. Elle publie des articles originaux cliniques, radiologiques ou endoscopiques, des travaux originaux biologiques ou expérimentaux, des éditoriaux, des revues générales, des communications brèves, des mises au point, des lettres à la rédaction et des analyses de presse commentées.

Soumission des manuscrits :

• Les manuscrits soumis ne doivent avoir fait l’objet d’aucune publication antérieure, ni être soumis ou en cours de publication dans  une autre revue.
• Tout manuscrit proposé est soumis à l’avis du comité de rédaction et d’experts  dont l’approbation, après modifications éventuelles, est nécessaire pour sa publication.
•  La rédaction se réserve le droit de modifier la forme du manuscrit pour l’adapter au style de la revue.
• En cas de reproduction partielle ou totale, dans le manuscrit, d’un document ou d’une illustration déjà publiés, l’auteur est tenu à avoir toutes les autorisations nécessaires.
• Les articles doivent être soumis par internet à l’adresse :
   rami@samidz.com

Les éditoriaux, revues générales et les mises au point peuvent être demandés par le Comité de rédaction.

Les règles à respecter :

Quelque soit le travail proposé à la publication, sont indispensables :
- La page de titre. Elle comportera un titre informatif et concis, en minuscules et  les noms des auteurs (initiale du prénom suivie d’un point abréviatif et nom de famille
- Les mots clés : 5 maximum
- Le texte doit obéir à la structure du résumé.

1 - Editoriaux : le texte ne doit pas dépasser 2500 mots et 20
références.
2 - Articles originaux : Le résumé structuré :

       1) Propos – (état actuel du problème et  objectif(s) du travail),
       2) Méthodes – (matériel clinique ou expérimental, et méthodes utilisées),
       3) Résultats
       4) Conclusion .
Le texte du résumé ne doit pas dépasser 250 mots. 
L’article ne doit pas dépasser 4500 mots et 40 références.

3 - Les mises au point : ne sont pas structurées.

4- Communications brèves : le résumé structuré :
       1 - Introduction  
       2 - Résultats  (observations)   
       3 - Conclusion.
Le texte ne doit pas dépasser 2500 mots et pas plus de 30 références.
5- FMC : 4500 mots. Intérêt de la question et conclusion obligatoires.

Les remerciements et les conflits d’intérêt en rapport avec l’article, doivent figurer avant les références.

Les références sont numérotées par ordre d’apparition dans le texte où elles sont mises entre crochets selon la réglementation internationale.

                                                                                         
                                                                                                                         La rédaction